Le constructeur automobile allemand Opel pourrait annoncer à ses salariés, aujourd’hui, la supression de 4100 postes. L’entreprise souffre du manque de vente de ces véhicules.

Encore un constructeur automobile en difficulté. Opel, le constructeur allemand filiale du groupe français PSA, pourrait supprimer 4100 postes prochainement. Cela représente près de 14% des 30.000 employés du groupe. L’annonce devrait être faite aujourd’hui selon le journal allemand Bloomberg. Citant une source proche du dossier, l’agence précise que 2 100 postes au moins seront supprimés d’ici 2025 et que deux vagues de réductions d’effectifs d’un millier chacune pourraient suivre en 2027 puis 2029. Comme de nombreux constructeurs, le groupe allemand souffre de la baisse des ventes d’automobiles au niveau mondial, notamment en Chine et de la transition difficile vers l’électrique et les véhicules autonomes.

Florent Druon