Averse.

La pluie, promenade des anglais, Nice, gildalliere, 2019
Photo/Gilles Dallière/Promenade des Anglais/Nice

Le silence confère à cette inondation une magie particulièrement troublante. La Promenade est tout à moi, l’eau tiède est épaisse. À l’apparition de la foudre, je me suis mis à écouter les roulements du tonnerre avec fatalisme. Mais je regrette de ne pas voir des nappes d’écume tourbillonner sur le rivage, le vent balayer les galets, la houle se heurter à la digue, se brisant en volutes blanches. Il pleut tout simplement.