Le Parlement ? On aime. Les thermes ? On adore. Mais Budapest regorge aussi de lieux insolites, dont la visite donnera une nouvelle dimension à votre voyage.

#1 – Le memento park

Résultat de recherche d'images pour "parc statues budapest"
Hey Bernard, tu cherchais pas de la déco pour ton salon ?

Budapest a son cimetière des éléphants à la mode communiste. Dans ce parc ont été rassemblées toutes les vieilles statues à la gloire de Lénine, Staline, ou du communisme de façon plus générale. Bizarrement, dans les rues, ça passait moyennement (et puis ça aurait été con de les détruire, vu qu’à la place on peut les regrouper et faire payer l’entrée). Une visite qui demande de complètement sortir du centre-ville mais qui vaut le détour (accessible en bus, rassurez-vous).

#2 – Les grottes souterraines

Sous la ville, les grottes ! Une centaine de kilomètres de sous-terrains naturels se trouve sous la ville de Budapest. Vous pouvez en visiter certaines portions, comme la grotte de Szemlő-hegy par exemple, ou encore l’église troglodyte de St-Istvan, ou encore les souterrains du château de Buda, ou encore… Enfin, vous comprenez l’idée : il y en a pas mal.

#3 – La maison de la terreur

Résultat de recherche d'images pour "maison de la terreur budapest"

Ne vous fiez pas au téléphone rose planté à deux pas de l’entrée, où aux médaillons photographiques incrustés dans le bâtiment (ces gens ont été torturés), vous n’allez pas rigoler en entrant dans ce musée, ancien QG de la police politique communiste. Tout y a été remis en état, à commencer par les effrayantes cellules capitonnées des prisonniers dans les caves. La visite du bâtiment est très prenante.

#4 – Le musée Semmelweis

Alias musée de l’histoire de la médecine. Il tire son nom d’un médecin qui travaillait dans les années 1800 dans une maternité. « C’est bizarre Bernard, on dirait que les femmes meurent moins quand il y a moins d’étudiants aux opérations. » Bingo : il était le premier à se rendre compte de l’impact des germes.

taylor negron wow GIF
Bernard, la mortalité baisse encore quand on se lave les mains avant d’opérer !

Dans ce musée, qui était la maison du médecin, vous verrez de vieilles machines, une tête coupée, des outils chirurgicaux, des trucs et des machins.

#5 – Le musée de l’agriculture

Résultat de recherche d'images pour "Le musée de l'agriculture budapest"

Avec un nom pareil, ça ne fait pas rêver. Mais le décor est beau, l’intérieur étonnant (vitraux, murs ornés de centaine de bois, animaux empaillés…) et l’histoire surprenante. Car ce château fut initialement construit… en carton, pensé comme quelque chose de temporaire.

scared cary grant GIF
Bernard, je le sens mal pour monter les escaliers ,
on devrait peut-être utiliser autre chose que du carton

Face au succès, le gouvernement a tout simplement décidé de le faire en dur, 20 ans plus tard. Parce qu’une pierre vaut mieux que 1000 cartons (et bim).

#6 – Le cimetière Fiumei ùt

Résultat de recherche d'images pour "cimetière Kerepesi wiki"

Le cimetière de Budapest est absolument gigantesque. Les caveaux (que dis-je, les mausolées) y sont richement ornés de tout un tas de sculptures (même les tombes « simples » d’ailleurs) et tout renvoie une impression de démesure. Trop grand, trop de place, trop de… trop cool quoi.

#7 – La main du roi

La basilique de Pest est pas mal visitée. Mais ce que tout le monde ne sait pas, c’est qu’une véritable main coupée est exposée à l’arrière de la basilique. Et ça n’est pas celle de n’importe qui : celle du tout premier roi de Hongrie, Etienne Ier (himself). Avec une main droite qui n’est jamais entrée en décomposition (depuis l’an 1000 et des poussières), inutile de préciser que le mec a été canonisé.

bbc uk GIF