Collusion et pantouflage : quand le lobby bancaire met la main sur la haute administration
By Agnès Rousseaux

Hollande le souhaite : c’est un ancien de chez BNP qui va être nommé à la tête de la Banque de France et de l’autorité de contrôle des banques, si le Parlement l’approuve. Conflit d’intérêt ? Collusion ? Menace pour la régulation bancaire ? Une décision symbole de la porosité entre banquiers et instances chargées de leur contrôle, qui explique en partie le laisser-faire coupable et l’inaction des régulateurs et responsables politiques face à la finance. Enquête sur les ressorts de l’influence considérable du (…)


Décrypter

/
,
,
,
,
,

September 28, 2015 at 06:00AM
via Basta ! http://ift.tt/1PIuAX6