Nous voilà de retour dans le terminal de Medellin. Il nous faut prendre un autre bus pour aller au Terminal Sud. Nous mettons 20 minutes alors que nous pensions mettre beaucoup plus de temps. Par contre, la conduite est aussi sportive qu’à Bucaramanga, on apprécie. Une fois au Terminal Sud, on va vérifier que nous sommes bien enregistrées pour le trajet vu que nous avons acheté nos billets sur internet, et nous achetons nos billets retour pour être tranquilles. Nous allons nous asseoir car nous avons 2h à patienter. Il y a un cours de zumba dans le terminal donc nous les regardons, Océane est assez fan.

Nous nous achetons un petit truc à manger car nous ne pourrons pas dîner ce soir. Nous montons dans notre petit bus, qui a l’air beaucoup moins confortables que ceux que nous prenons habituellement. Mais bon, nous nous installons et c’est partit pour 6h de bus. La conduite du chauffeur laisse à désirer, avec Océane on a du mal à se caler correctement car on glisse sur les fauteuils donc on manque de tomber par terre toutes les 10 minutes. On passe donc une nuit assez agitée !

Nous arrivons plus tôt que prévu à Salento, Océane me dit « Euh il fait vachement nuit non pour 7h du matin ? » – « Alors oui, c’est parce qu’il est 5h30 du coup… » On félicite donc le chauffeur qui a réussi à nous faire arriver avec 1h30 d’avance alors que la route entre Salento et Medellin est vraiment mauvaise. On est gentiment accueillis par les gens du café d’en face qui nous proposent de nous garder jusqu’à ce que nos hotels nous acceptent. Nous prenons un petit déjeuner dans la catégorie « petit déjeuner léger » car nous n’avons pas trop faim et voilà ce que nous obtenons :

C’est un énorme bol de yaourt avec du granola et des fruits. Avec toute ma bonne volonté je n’en ai mangé que la moitié, pareil pour Océane avec ces énormes gaufres. Vers 7h le Airbnb nous répond que nous pouvons venir donc nous nous y rendons rapidement. Notre chambre est prête plus tôt et nous allons pouvoir nous doucher et poser nos affaires. C’est tout petit mais mignon. Nous décidons de repartir de suite pour faire la visite d’une Finca de café car nous savons que si nous nous posons nous ne repartirons jamais tellement nous sommes fatiguées.

Une fois propres et prêtes nous nous rendons sur la place centrale car c’est de là que partent les Jeep pour aller dans la vallée et aux Finca. La ville a l’air vraiment toute petite. Mais elle est très jolie, pleine de couleurs, très vivante, calme, c’est génial. On nous explique que la prochaine Jeep part dans 45 minutes donc nous avons le temps d’aller visiter la petite église et de nous balader dans les rues. Nous avons largement le temps de nous rendre compte que nous allons forcément acheter des souvenirs car tout est très beau. Nous finissons notre petit tour et nous retournons sur la place prendre la jeep. Nous avons choisit une Finca de café qui fait du café bio et qui apparaît comme plus traditionnelle que les autres.

C’est parti pour 20 minutes de Jeep sur des routes pas goudronnés et avec un conducteur donc la conduite est toujours aussi peu délicate. C’est donc les fesses en compote que nous arrivons pour faire la visite. Nous sommes seules, nous arrivons dans un petit jardin. L’homme qui nous accueille est très gentil et il nous propose de patienter car le groupe d’avant n’a pas fini. On a le temps d’observer un peu la vue sur la vallée en attendant, c’est vraiment incroyablement beau.

C’est ensuite notre tour, nous sommes que des jeunes français. Trois jeunes qui font le tour du monde et trois amis qui visitent la Colombie. La visite commence par les plants de café. C’est vraiment super, il nous explique tout : comment sélectionner du café, quel type de café ils font, comment on cueille, comment on coupe les arbres, ect.

On passe ensuite à la partie plus technique, une fois que les grains ont été récoltés et qu’il faut les utiliser. Il nous montre toutes les machines, nous explique comment se passe la fermentation, le séchage, la cuisson, le broyage … Nous finissons par broyer des grains qui avaient séchés et il va nous faire du café avec ces grains.

Nous goûtons ce délicieux café tout en discutant avec les autres. Ils nous racontent leur tour du monde, ça fait rêver. Après avoir acheter un peu de café, il va être l’heure de partir. Nous retournons donc sur la route pour attendre la prochaine Jeep, qui met un moment à arriver. Mais c’est pas grave, nous sommes juste entrain de brûler en plein soleil ! Notre chauffeur arrive enfin, il n’y a cependant pas assez de place dans la Jeep donc avec Océane nous nous serrons à l’arrière et les 3 garçons avec nous montent à l’arrière et se tiennent au toit. Au final je crois qu’ils seront mieux que nous car nous sommes au bord donc nous tapons sur le rebord métallique, on a connu plus agréable. Le groupe de colombien dans la Jeep nous mets un peu de musique française quand ils comprennent d’où on vient. Nous avons droit à Ramenez la coupe à la maison, Aya Nakamura et Le temps est bon. On apprécie et on est surprises qu’ils connaissent tout ça.

Nous arrivons à la place de Salento, c’est le début de l’après midi et le temps commence à se couvrir. Nous décidons de nous balader dans les rues et de regarder un petit peu les boutiques. La ville est vraiment très agréables et les boutiques très jolies. Par contre, ça commence à pleuvoir sérieusement. Nous continuons un peu de visiter et nous décidons de rentrer faire une petite sieste car nous sommes très fatiguées et il commence à pleuvoir des cordes.

Après notre petite sieste réparatrice, nous partons profiter de la dernière heure de jour pour aller au mirador. Il faut monter des escaliers au dessus de la place pour avoir une vue sur la ville, puis marcher un peu pour se rendre au deuxième mirador qui offre une magnifique vue sur la vallée. Il commence à repleuvoir mais nous y allons quand même et nous le regrettons pas.

Quand nous redescendons il commence à nouveau à beaucoup pleuvoir donc nous retournons au Airbnb le temps de nous doucher et de nous préparer pour aller manger car nous n’avons rien mangé de la journée vu l’énorme petit dej que nous avons eu et, on va pas se mentir, nous sommes encore un peu dérangées du ventre depuis Carthagène. On rentre donc se doucher et on se pose un peu avant de ressortir.

Nous choisissons un petit restaurant végétarien qui a l’air très très bon et nous ne sommes pas déçues. Océane a droit à un énorme plat de lasagnes et moi des wraps. Bien sur nous partageons une entrée : un plat de houmous. C’est trop bon, mais encore une fois nous avons les yeux plus gros que le ventre. Sur ce, nous partons pour rejoindre les français dans un bar qui propose également un jeu colombien, mais nous ne les trouvons pas et nous sommes très fatiguées. Nous décidons donc de rentrer. Je regarde la fin du match Colombie – Pérou au Airbnb et nous tombons de fatigue.

Le lendemain nous partons pour la Vallée Cocora, nous sommes impatientes !