Nouvelles en France

Nouvelles en France

nouvelles de dernière minute

Comment l’Europe est en train de transformer l’eau du robinet en marchandise en toute discrétion.

Lire Commentaires clos Donnez Votre Opinion

La direction de Virgin a convoqué lundi 7 janvier un comité d’entreprise extraordinaire «dont l’objet va porter sur le projet de déclaration de cessation de paiement de l’entreprise», a annoncé une porte-parole de cette société, contrôlée depuis 2008 par Butler Capital Partners.

Plusieurs fermetures

Quinze ans après l’installation de l’emblématique Megastore des Champs-Elysées, présenté comme «le plus grand magasin de musique du monde», Virgin n’est plus en mesure de payer ses créanciers. La procédure de cessation de paiement engagée peut éventuellement déboucher sur une procédure de redressement, ou sur une liquidation judiciaire, c’est-à-dire la disparition de l’entreprise.

 

La suite sur BILAN.CH

Lire Commentaires clos Donnez Votre Opinion

Ouf de soulagement chez Google. Une enquête était en cours contre le géant de l’Internet, accusé d’écraser la concurrence, dans la recherche sur le web. Mais voilà, les autorités américaines ont blanchi jeudi l’entreprise, qui a toutefois dû s’engager à un meilleur partage du gâteau.

Des méthodes pour tuer la concurrence

La Commission fédérale du commerce (FTC), gardienne de la concurrence aux Etats-Unis, a annoncé lors d’une conférence de presse, avoir clos son enquête «antitrust» (loi qui condamne les abus de la liberté du commerce et de l’industrie) ouverte en juin 2011 contre Google. La raison ? Elle n’a pas trouvé de preuve d’abus de position dominante de Google dans la recherche en ligne, dont il contrôle pourtant environ 66% du marché aux Etats-Unis. La firme, fondée dans la Silicon Valley (Californie), était accusée de manipuler ses algorithmes de recherche au détriment de ses concurrents. Google aurait programmé son moteur pour référencer d’abord ses propres services. Par exemple : les vidéos de sa plate-forme YouTube au détriment de celles de Dailymotion, les cartes de Google Maps plutôt que celles de Mappy, ou encore les photos de Google Images avant celles de Flickr (Yahoo). Une méthode qui lui aurait permis de tuer la concurrence.

Classement des moteurs de recherche sur le marché américain selon ComScore

Beth Wilkinson, une conseillère extérieure de la FTC a d’ailleurs concédé que «Google a sans aucun doute pris des mesures énergiques pour obtenir un avantage sur des fournisseurs concurrents de services de recherche». Alors pourquoi l’enquête s’arrête-t-elle là ?
«Les preuves n’ont pas montré que les mesures de Google en ce domaine étouffaient la concurrence en violation de la loi américaine», a-t-elle ajouté, précisant qu’elles «ne justifiaient pas une action légale de la Commission». De son côté, David Drummond, responsable juridique de Google, s’est félicité de la décision de la Commission dans ce message publié sur le blog officiel du groupe : «La conclusion est claire, les services de Google sont bons pour les utilisateurs et bons pour la concurrence.»

Google va devoir apprendre à partager

Le géant américain de l’internet a dû faire plusieurs concessions. Il devra notamment laisser ses concurrents accéder à certains de ses brevets. Les engagements pris avec la FTC sont contraignants, c’est-à-dire que Google s’expose à des poursuites s’il ne les respecte pas. «C’était une enquête incroyablement complète et approfondie de la commission, et le résultat est une série d’accords forts et applicables», a assuré le président de la FTC, Jon Leibowitz.

Le président de la FTC, Jon Leibowitz, lors de la conférence de presse à Washington, le 3 janvier 2013 (Mladen Antonov / AFP)



Une décision qui divise

L’association de consommateurs American Consumer Intitute déplore la décision de la FTC. Selon elle, laisser Google s’en tirer avec quelques arrangements, «c’est comme croire que Lindsay Lohan (la starlette américaine habituée des démêlés avec la justice) ne s’attirera plus d’ennuis». Les consommateurs ne sont pas les seuls à grincer des dents. Des grands groupes concurrents haussent le ton. Parmi eux, Microsoft, qui se plaint de la difficulté d’accès à Youtube (plate-forme vidéo de Google) sur son Windows Phone. «La décision de la FTC dans cette affaire est faible et, pour être franc, étonnante», a estimé Dave Heiner, directeur juridique adjoint de Microsoft.

Les concurrents placent désormais leurs espoirs dans la Commission européenne, qui enquête également sur les abus éventuels de l’entreprise américaine, alors que d’autres procédures sont aussi en cours en Argentine et en Corée du Sud, et qu’en octobre dernier, l’Union européenne a demandé à Google de modifier sa politique de confidentialité pour éviter un procès. Sans parler du conflit avec le gouvernement français, qui l’accuse de faire de l’argent sur le dos des éditeurs. Quoi qu’il en soit, de par le monde, Google reste dans la tourmente judiciaire.

Lire Commentaires clos Donnez Votre Opinion

[AFP]

Le géant mondial du café Starbucks ouvrira le mois prochain son premier point de vente au Vietnam, dans le cadre du développement de ses activités sur le continent asiatique, a-t-il indiqué jeudi.
« Le Vietnam est l’un des marchés les plus dynamiques et passionnants au monde et nous sommes fiers d’ajouter ce 12e marché dans la région Chine et Asie-Pacifique », a déclaré John Culver, président de Starbucks en Asie. <btn_noimpr>

Le premier café ouvrira à Ho Chi Minh-Ville (sud, ex-Saïgon), a précisé le groupe dans un communiqué publié jeudi avec le groupe Maxim, son partenaire de Hong Kong.
Starbucks veut compenser en Asie la stagnation du marché américain. Le groupe avait ouvert en octobre ses premiers points de vente en Inde, en partenariat avec le groupe Tata.
Le Vietnam, deuxième producteur mondial de café, a une longue culture de consommation du café avec des dizaines de chaînes locales et des petits cafés présents partout dans le pays. Starbucks y a déjà acheté des quantités « notables » d’arabica et s’est engagé à s’approvisionner à plus long terme dans le pays communiste, selon le communiqué.
Le groupe avait indiqué en décembre qu’il tablait sur un total de 4.000 points de vente fin 2013 dans la région, dont 1.000 en Chine, son plus grand marché en dehors des Etats-Unis.

Source: http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/vietnam-premier-pas-du-geant-starbucks-a-ho-chi-minh-ville-03-01-2013-2451457.php

Lire Commentaires clos Donnez Votre Opinion

Autres dates de création