2013 la relance … à coup de pompes dans le train

On reste dans la dynamique du mot qui blesse, de l’arrogance et du mensonge. Voilà ce que nous prépare Hollande, le sombre Ayrault et son gouvernement de pacotille amateur à l’image de la très sage Najat et ses cols claudine, toujours prête pourtant à inséminer son venin reptilien.

2013, l’année de la relance, la fin de la crise de la zone Euro, dixit Hollandouille 1er et le très savant Attali qui plus le temps passe, mieux il devrait réfléchir à ce qu’il profère.

Bref, on sait en effet que ce sont les smicards, pour lesquels j’ai le plus grand respect, qui investissent dans les PME PMI françaises, qui ont la possibilité d’exporter notre savoir-faire, de financer la recherche, de créer de l’emploi. Ben vouii comme dirait l’autre, c’est en piquant aux riches que l’on va enrichir les pauvres. Et mon fondement, c’est du poulet de Bresse.

Mais revenons donc au tableau de chasse, ne serait-ce que pour remettre un peu les pendules à l’heure et mettre en exergue la sournoiserie, la fausseté gourmande et insolente de ces socialistes dogmatiques qui nous tuent deux fois, par la parole puis par les actes.

Ce tableau de chasse n’est évidemment pas exhaustif, mais symptomatique.

droite

Les voilà ces vilains pas beaux, ces traitres à la Nation (mais si, mais si, ils le disent encore les bien-pensants). Une belle brochette de sept parmi des dizaines d’autres, sportifs, acteurs, industriels de grandes familles qui ont choisi l’exil, (les salauds, si j’osais !!)

Une question me taraude cependant ??

Le ‘’petit’’ Depardieu, c’est une centaine d’emplois en France, non ? Ses commerces en France, il va les délocaliser comment ? Il ne paiera plus d’impôts en France  ?

Darty, cela a bien créé quelques emplois qui existent toujours, non ? Ce ne sont pas les fondateurs qui ont appuyé l’équipe dirigeante en 1988 pour que les salariés rachètent l’entreprise ? Aujourd’hui, Darty, il me semble que cela représente près de 10 000 emplois et quelques impôts en France. Bernard et consorts n’ont-ils pas payé en leurs temps des impôts sur les bénéfices, les salaires, les dividendes ? N’ont-ils pas le droit d’en disposer comme bon leur semble dorénavant ?

La Famille Mulliez : Voilà un très bel exemple de la fortune française et de ce dont sont capables des familles industrielles quand on leur laisse de quoi investir. La Famille Mulliez, ce sont environ 550 personnes réunies au sein d’un GIE. Et oui, Louis Mulliez, fondateur des filatures de Saint Liévin en 1927 a eu 11 enfants. Forcément, c’est marquant. Et les voilà, ces enfants qui eux aussi en ont et beaucoup. Ils créent, Phildar, puis Auchan, Boulanger, Flunch, Décathlon. J’ose à peine évoquer les participations financières de soutien à l’économie française de ces non patriotes exilés, Kiabi, Cultura, Kiloutou, Leroy Merlin, Zodio, etc…

Nous sommes bien d’accord, toutes ces entreprises ne créent pas de richesses, aucun emplois, ne paient pas de charges, ni d’impôts en France.

Corinne Bouygues n’est pas issue d’un groupe français et c’est évident, elle n’a jamais travaillé. Non. Elle n’a jamais travaillé au développement d’une télévision en France, (régie publicitaire) qui a rapporté des impôts, qui emploie du personnel, qui finance des œuvres cinématographiques si essentielles à un certain Torreton, l’amuseur public numéro UN, puisqu’il ne vit que de subventions publiques et d’indemnités.

Rappelons que ce grand donneur de leçon de morale et de patriotisme, élu sur la liste Delanoë dans le 9ème arrondissement (2008), a à son fier et étoffé palmarès tout de même, le prix de l’élu le plus absent, ce qui ne l’empêchera pas de toucher monnaie sonnante et trébuchante. Ben tiens !!

Ce qui est toujours amusant, c’est cette propension à oublier que l’argent gagné par ces ‘’fortunés’’ a fait l’objet au préalable d’investissements, parfois de pertes, (pour lesquelles il n’y a pas de crédit d’impôts), d’impôts sur les sociétés, de charges diverses et variées, puis de prélèvements sur les dividendes qui rentrent dans le foyer fiscal, lui aussi taxé.

Mais 2013 va changer la donne avec les amis de monsieur Hollande, 2013 on vous le dit, c’est la relance, ça va être le grand bonheur. socexil

Daniel Hechter va revenir en France en abandonnant la Suisse où il gère ses investissements dans l’art contemporain. De l’Art, il va repasser à la création d’entreprise et d’emplois. Il sera aidé en cela par Yannick Noah, parti s’installer en Suisse de peur de manquer pour ses vieux jours, (sans blague), en délicatesse avec Bercy pour la modique somme de 550 000 euros, soit près de 41 ans de smic net. Ce joueur de tennis au palmarès ridicule, (comparez avec celui d’Amélie Mauresmo, ça calme), ne doit sa popularité qu’à une victoire aléatoire et chanceuse à un Roland Garros en 1983. Cette personnalité préférée des français, (pas assez informés peut-être), est donc un modèle de patriotisme à la mode gruyère. Sur la scène de Hollande pendant la présidentielle, il pouvait beugler un ‘’bonjour la famille’’, il existe encore des crédules qui y croient !!

Avec Emmanuelle Béart, dit Bizarre de bouche, (comment peut-on se massacrer à ce point, c’en est affligeant de bêtise), nous atteignons les sommets. Résidente belge, qui vit à l’abri et touchera les droits d’auteur de son père, (nouvel abri doré en perspective), voilà cette donzelle venir exiger dans une pétition le droit de vote des étrangers en France, non mais !!

Mais Madame, venez donc y habiter en France. Je vous conseille Montreuil-sous-Bois et son agréable quartier du Bel Air ou Solidarité Carnot qui vous ira comme un gant et c’est plus calme.

Nous pourrions continuer à nous rassurer comme cela encore et encore.

Mais avant d’en finir, évoquons un instant Franck Ribéry, représentant délégué par le Ministère de la culture au rayonnement de la langue française à l’étranger. C’est un ‘’must’’ comme l’on dit. Mieux que cela, on ne peut faire. Voilà, ce footeux au Qi d’huître que l’on continue à vouloir sélectionner en équipe de France, à un moment où beaucoup à gauche ont le mot patriote plein la bouche et fustige les ‘’minables’’.

En 2006, il devient Bilal Yusuf Mohammed en se convertissant à l’Islam, à fin de signe positif envers sa future épouse, (oui, on peut se convertir à l’islam en étant catholique, l’inverse est par contre interdit par la charia). Au sein de ce couple, presque sans nuage, il y a toujours l’attente d’un mâle. Ce dernier arrivera en 2011, (après l’affaire Zahia), et reçoit le nom d’un des fils de Kadhafi, Seïf el Islam, soit ‘’le glaive de l’Islam’’ Un vrai programme et un grand signe vers l’apaisement.

Mais et c’est surtout cela qui est étonnant, il préfère, (dorénavant ?) l’équipe d’Algérie dont il se dit fervent supporter, plus que l’équipe de France. Sans aucun doute, une histoire de famille puisque sa femme franco-algérienne est visiblement comme il le déclare lui-même plus algérienne que française.

ribérycréditphotounknown

C’est clair, à côté, Gérard Depardieu est un petit joueur.

Me voilà donc rassuré et enthousiaste à l’idée de cette nouvelle année qui va bientôt naître et qui enterrera sept mois de socialisme 2012, à la mode Hollandouille 1er avec un record de près de 35 nouveaux impôts et taxes créés, un record.

Me voilà rassuré des discours des cabinets de recrutements, qui évoquent pêle-mêle une année 2013 désastreuse, le resserrement des effectifs et la très grande démotivation des candidats à l’emploi, déjà.

Et comme l’on dit en France, quand le bâtiment va, tout va. Ce qui nous invite à prendre connaissance avec un plaisir non dissimulé de l’article de Laurence Francqueville sur le site du Moniteur du 26/12/2012.

Voilà donc la relance que Hollandouille 1er, Président de tous les français nous propose, appuyé en cela par un Montebourg évidemment très industriel et appelant de ses vœux les petits salaires français à participer à l’impôt, alors même que la liberté d’entreprendre, le soutien d’entreprendre, la promotion des entrepreneurs, des industriels, des PME et PMI de France devraient être au cœur de tous les discours et seulement celui-ci.

En 2013, nous aurons donc bien la relance, celle à coup de pompes dans le train de la continuité de la création des impôts nouveaux, des dépenses somptuaires de l’Etat, concluant une année 2012 désastreuse par l’octroi aux fonctionnaires des ministères d’une prime de fin d’année pour un budget d’environ 20 Millions d’Euros, rien de moins.

Une paille mon colon, mais rassurons nous, nous aurons au moins après un grand débat démocratique, le mariage homo, la PMA et l’adoption pour tous.

Priorité et concertation, maître mots du pouvoir hollandais.

Bonne année.