Notre-Dame-des-Landes : affrontements entre activistes et forces de l’ordre

 

CRS_contents

 

CRS contents

  1.  michaud

    Samedi, sème ta ZAD était si encourageant, malgré la pluie, avec fourche pelle, plants et semis!
    Et puis lundi matin, patatras…
    Qu’en est-il aujourd’hui?
    Je vous embrasse, bon courage, à très bientôt près de vous.
    Evelyne.

    • nosotros

      Et Dimanche déjà le «Spectacle de l’unité artificielle» toujours joué aux forceps vole en éclats, les « servants » traités comme des intermittents et objets de railleries de la part de leurs employeurs sont bien mal récompensés et la comédie se poursuit sous les matraques et les lacrymos; la sérénade vole en éclats et fort heureusement le «banquet» est justement combattu pas de joyeux rebelles , des déboulonneurs de la fausse conscience, des apodicticiens déterminés…La vérité apparaît comme douloureuse: point d’entente possible avec les partisans du projet d’a-ayrault-porc même passé à la moulinette du réformisme. Enfuie la belle unité bucolique de la veille, aussitôt les keufs allaient s’employer à faire régner l’humiliation et la soumission à l’ordre établi….Saufs ces quelques dizaines de résistants qui sauvèrent la résistance au projet en faisant front, tout aurait pu s’arrêter là:bêtement…
      Vive la résistance contre l’aéroporc et son monde

      ((Nosotros.incontrolados/des Apodicticiens))

  2. nosotros

    Au saut du lit, ce matin, nous nous interrogions sur les évènements de la veille et cherchions ici et là des info, de la doc’…Il n’y avait pas pléthore en la matière et c’est encore auprès des potes bisontins –(in: le Chat Noir Emeutier)– que nous trouvâmes peu ou prou de quoi satisfaire notre curiosité. Bien sûr, que ne sommes-nous venus sur place en découdre avec l’ennemi et prendre part au plaisir partagé de les rosser de mieux en mieux à la faveur d’une expérience grandissante affermie et murie dans la conjugaison des individualités libres et autonome au cœur d’un processus non-autoritaire et anti-hiérarchique totalement inconnu par nos ennemis réduits à ne rien comprendre de cette «organisation offensive».. tant la forme et le contenu des actions leur sont étrangères, incompréhensibles….Ils n’ont pas fini d’en chier!!! Si nous ne sommes pas venus c’est à cause de gros problèmes pratiques pour le moment insurmontables en ce qui me concerne;(Santé en vrac) Certains des amis sur place en ont été informés. Alors, faute de mieux nous «contribuons» comme nous le pouvons à «publiciter» les joies de la fête.

    Bien amicalement à chacune et chacun.

    Steph.

    http://nosotrosincontrolados.wordpress.com/2013/04/16/zadnddl-affrontements-suite-a-lassaut-militaire-au-carrefour-de-la-saulce-depuis-7h00-ce-lundi-15-avril-2013-mise-a-jour/
    Commentaire n°2 posté par des apodicticiens Aujourd’hui à 11h01

  3. nosotros

    nosotros.incontrolados | 16 avril 2013 à 9 h 33 min

    Ce que nos ennemis ne savent pas depuis le laboratoire d’entrainement in situ anti-guerrilla , c’est qu’ils viennent d’offrir à un grand nombre de personnes qui n’y songeaient peur-être même pas encore un vaste champ d’expérimentation pratique de la résistance et de la solidarité dans la guerre sociale où la parole suit ou précède l’acte de l’intelligence en mouvement. Pour bon nombre d’entre eux la situation –(à l’exception de quelques manifs en milieu urbain)– était encore inédite et tout était à découvrir, à créer, pour d’autres ayant vécu des moments insurrectionnels comme Malville ou Plogoff, toute la révolte revenait comme des souvenirs d’enfance…Et comme pour le vélo, les mêmes gestes retrouvaient leurs places innovantes, astucieuses, ludiques, tactiques, sérieuses et passionnelles dont il sera bien difficile de se défaire maintenant et constituera une expérience de terrain réelle profondément instructive, indélébile avec laquelle désormais «ils devront compter» dans le cours des prochains assauts de la guerre sociale à venir.
    Les contradictions rencontrées ici et là contribuent à élargir l’horizon de l’expérience vécue. Plus rien ne pourra plus être tenu à l’écart de la critique qui l’anime; ce qui fait d’elle une arme redoutable…
    C’est autre chose que «la guerre des boutons» ou «la balle aux prisonniers» ,qui nous laissèrent aussi, à leur manière, des souvenirs impérissables mais hélas sans perspective.
    Ce n’est plus le cas ici!
    (Steph)

  4. delmas

    un exemple de plus:
    l’aéroport de cressensac dans le lot,fait il y a 4 ans;
    c’est la chambre de commerce qui tient de renflouer!
    de plus les compagnies low cost ne veulent pas payer les taxes!!!