A l’heure où l’Italie est en pleine campagne électorale, la page frontalière « Alpexpress » revient sur la déroute financière d’Alessandria, une cité du Piémont. 216 millions de trou dans les caisses. C’est le résultat d’une mauvaise gestion faite de dépenses somptuaires, d’embauches à la légère, et même de bilans comptables falsifiés… Mais pour l’heure, ce sont les habitants qui payent le prix fort.

Diffusion le 16 février 2013.