par Pascal Franchet

La juxtaposition des 2 termes peut sembler surprenante et pourtant, il y a bien un lien direct entre la lutte contre le nazisme et la défense de la protection sociale. En effet, la sécurité sociale n’est pas une question comptable ou technique mais est d’abord et avant tout une question politique de répartition des richesses aux conséquences sociales considérables.

Il suffit de regarder du coté de la Grèce pour en apprécier l’importance.
Le délitement sciemment provoqué de la société grecque induit la mise à mort de la protection sociale et des droits démocratiques.

La suite sur : http://cadtm.org/Antinazisme-et-protection-sociale

Et aussi : http://www.legrandsoir.info/grece-sur-fond-de-crise-l-inquietante-ascension-des-neonazis.html