À part l’érosion des falaises, rien ne semble marquer le nombre des années qui défilent face à la Manche. Une rotation immuable, une boucle sans fin qui n’aurait pas de commencement. Alors parler de nouvel an ici serait déplacé, comme de compter le nombre de tours de roue d’un cycliste roulant sur le chemin du bois de Cise.

La lune aussi tourne à son propre rythme, comme ici lorsqu’elle croise le levé de soleil, vers 8h00, ce matin de janvier.

Coucher de lune vs levé de soleil

Coucher de lune vs levé de soleil