Alors que cela fait plus d’une semaine qu’on nous bassine avec le taux Libor et que la grande banque chuiche UBS se ramasse une prune de 1,4 milliard de francs suisses à partager illégalement entre les USA, la Grande-Bretagne et l’Helvétie, sans compter que notre fleuron bancaire national se retrouve également plongé dans un autre grand scandale en Chine pour le même type de manipulations financières pour le moins douteuses, (mais qui, ne l’oublions pas, ne dérangeassent personne lorsque tout alla bien et que le peuple fusse assoupi), AZA se bidonne et vous renvoie à son billet du 16 juillet 2012.

(Un article, une seule phrase!)

Le navire de la finance prend de l’eau à LIBOR 

 

singe_rit