Le 15 avril 2013 à 9h25 | Argent, d’après Reuters

 source:  Argent, d’après Reuters

Centrica du Royaume-Uni et Qatar Petroleum International (QPI) achètent des actifs actifs gaziers et pétroliers de Suncor Energy (SU) pour 1G$, dont certains ayant du potentiel pour de la production de gaz de schiste.

L’entente est le premier investissement conjoint du plus grand fournisseur d’énergie en Grande-Bretagne et du plus grand exportateur mondial de gaz naturel liquéfié depuis qu’ils ont signé un protocole d’entente en décembre 2011.

Elle démontre aussi l’intérêt grandissant des producteurs de pétrole et de gaz du Moyen Orient qui veulent obtenir une part du boum de production de pétrole et de gaz non conventionnel en Amérique du Nord.

Les champs du Western Canadian Sedimentary Basin seront détenus dans un partenariat qui appartiendra à Centrica dans une proportion de 60%, alors que QPI détiendra la partie restante de 40%.

Centrica détient déjà des propriétés dans cette région du pays et l’acquisition devrait contribuer à réduire les coûts de développement, selon la compagnie.

Les partenaires estiment les réserves probables et prouvées de ces champs à 978 milliards de pieds cubes équivalents, dont 90% sont du gaz. La production estimée tirée du secteur en 2012 s’élève à environ 42 000 barils de pétrole équivalents par jour, selon Suncor.

La vente inclut des concessions situées dans diverses régions de l’Alberta, du nord-est de la Colombie-Britannique et du sud de la Saskatchewan. Sont exclus la majorité des concessions de gaz naturel non conventionnel de Suncor de la région de Montney en Colombie-Britannique, de même que les actifs pétroliers non conventionnels à Wilson Creek, en Alberta.

La vente devra être approuvée par Investissement Canada et le Bureau de la concurrence. La transaction devrait être conclue au cours du troisième trimestre.