bourse-euro-innamorati-sint-985737-jpg_848042Il y a les bonnes augmentations (Livret A, Smic, RSA…) et les mauvaises hausses (énergie, timbres, transports et même bières). Tour d’horizon.

  • Le gaz : +2,4%
  • L’électricité : + 2,5%.
  • Taxis : + 2,6%.
  • La Régie autonome des transports parisiens (RATP) : + 2,4% en moyenne (Pass mensuel deux zones passe à 65,10 euros au lieu de 62,90 euros et le carnet de tickets à 13,30 euros au lieu de 12,70 euros. Le billet à l’unité reste à 1,70 euro mais, acheté dans un bus, il coûte 2 euros)
  • SNCF : + 1,9%
  • Les automobiles émettant entre 135 et 140 grammes de CO2/km sont désormais taxées à hauteur de 100 euros, le malus pouvant atteindre jusqu’à 6.000 euros (200 g/km).
  • Le timbre « rouge » passe de 0,60 à 0,63 euro et le « vert » de 0,57 à 0,58 euro
  • La redevance TV augmente de 6 euros pour la métropole (131 euros) et de 5 euros en outre-mer (85 euros)
  • Les assurances augmentent de 2 à 7%
  • Bière : + 5,5 centimes pour 25 cl.

Les hausses qui font plaisir

  •  Le Revenu de solidarité active (RSA) passe à 483 euros pour une personne seule sans enfant, 724 euros pour un couple sans enfant
  • Les plafonds de ressources ouvrant droit aux prestations familiales sont revalorisés de 2,1%
  • Ades au logement (APL) : + 2,15%.
  • L’allocation de solidarité spécifique (ASS), l’allocation équivalent retraite (AER) et l’allocation transitoire de solidarité (ATS) augmentent également.
  • SMIC : 9,43 euros l’heure, soit 1.430,22 euros bruts mensuels pour 35 heures par semaine.
  • Plafond du Livret A : + 25%, le montant maximal de dépôt est ainsi porté à 22.950 euros.

Source et image : Le Point