En ce 30 janvier 2013, les médias auraient pu dire un mot du fonctionnement de l’économie nazi