Comme les lecteurs de l’Institut le savent, je ne suis pas un partisan inconditionnel de l’or.Il y a environ 18 mois, j’avais même consacré l’une de ces chroniques à la nécessité de vendre le métal jaune  alors que son cours était aux alentours de  $ 1800 par once.

Je devrais donc être satisfait de le voir baisser, et pourtant, je ne le suis pas, pour une raison très simple: Comme le graphique ci dessus le montre, chaque fois que l’or a baissé dans le passé (périodes hachurées en blanc sur le graphique), cela a correspondu à une baisse du taux d’inflation aux Etats-Unis.

 

La suite sur l’Institut des Libertés