anthologie_contrepoint_actusf

Voici une double bonne idée des éditions ActuSF : offrir gratuitement une anthologie pour tout achat de deux livres de leur collection, et choisir pour celle-ci des textes sans violence ou guerre. Ce qui, visiblement, n’est pas si facile que ça dans notre genre préféré, si on en croit la préface de Laurent Gidon ;)

Au sommaire :

  • L’Amour devant la mer en cage de Timothée Rey : de la SF onirique, poétique, assez déstabilisante, mais qui a son charme.
  • Le Chercheur de vent de David Bry : un très court récit d’initiation, assez classique.
  • Petits arrangements intra-galactiques de Sylvie Lainé : un hilarant récit d’atterrissage en catastrophe et de survie sur une planète.
  • Nuit de visitation de Lionel Davoust : une nouvelle que j’ai trouvé émouvante, située en marge de l’univers de Léviathan, saga que j’ai en ligne de mire.
  • Tammy tout le temps de Laurent Queyssi : un récit sur l’oubli, la mémoire, l’amour. Pas évident, mais intéressant.
  • Avril de Charlotte Bousquet : un très joli texte où une cyborg archéologue découvre une momie.
  • Permafrost de Stéphane Beauverger : des tribus ennemies doivent s’unir pour survivre, mais à quel prix ? Une nouvelle qui ne me parait pas vraiment répondre aux critères de non-violence de l’anthologie…
  • Mission océane de Xavier Bruce : une émouvante rencontre du troisième type, au fond d’une ferme de Dordogne !
  • Semaine utopique de Thomas Day : une histoire déjantée, carrément atypique, sur les affres de la création chez un écrivain déglingué. Souvent amusante, mais je l’ai trouvée un peu hors-sujet ici.

Au final, un ensemble de textes tout à fait sympathiques, pour cette anthologie que je ne peux que recommander (surtout que trouver deux livres à acheter chez ActuSF n’a rien de compliqué,  j’en ai déjà chroniqué un certain nombre ici même). Et sachez aussi que vous pouvez acheter les nouvelles en numérique, à l’unité, sur leur site.

Retrouvez les avis de : EndeaLorhkan, Lhisbei,

Une lecture participant au Challenge « Je lis des nouvelles et des novellas »