Je viens de découvrir un blog anti-conformiste génial pour lequel je fais de la publicité. Il s’agit de http://h16free.com et nommé hashtable après avoir surfé sur le site d’Atlantico.fr que je recommande aussi à mes lecteurs à la recherche de contre-informations ou de vérité, celle qu’on ne retrouve plus dans les journaux comme le Figaro, le Monde ou encore l’Express sans parler de Libération qui est devenu une coquille vide. Bref, il est heureux que des blogueurs (dont je fais modestement partie) prennent la relève et à force de travail de recherche sur le web, mon passe-temps favori de retraité, fassent ressortir la réalité et la vérité masquée par les médias à la botte du pouvoir et des évènements de caniveau sans cesse annoncés en Une pour mieux endormir les citoyens. Je ne m’attarde plus que quelques minutes sur les journaux français en ligne, je privilégie de plus en plus la presse anglo-saxonne ou suisse pour savoir ce qui se passe réellement dans l’Hexagone car tous les quotidiens reprennent de concert ce que le gouvernement désire être écrit et lu. C’est déséspérant pour un pays qui se targue d’être un modèle de démocratie. Le dernier enfumage en date est l’intervention de l’armée française au Mali. Une aubaine pour peut-être justifier les augmentations d’impôts, mais aussi pour faire passer la pilule amère de l’augmentation du chômage inévitable et de la récession non annoncée grace aux tergiversations statisticiennes de l’INSEE, un organisme sous le contrôle de l’Etat, faut-il le rappeller. L’honnêteté politique n’est plus à l’ordre du jour. On ne dit pas la vérité aux citoyens qui payent leurs impôts. On ne leur dit pas que le monde politique coûte 15 milliards d’euros par an. Non ! L’Etat socialiste qui contrôlait la France même du temps de Chirac et de Sarkozy au moins au niveau local ne veut pas entendre parler d’une quelconque réforme du mille-feuille qui ruine litéralement le pays car la politiciens se gavent sur le dos du peuple. Je me répéterai en clamant que la politique est d’abord du business pour s’enrichir personnellement, pour le reste on verra plus tard, ce que pensent ou désirent les citoyens, les politiciens s’en moquent. Voilà ce que pensent Hollande, Ayrault et toute la quirielle de ministres aussi incompétents les uns que les autres. C’était la même chose du temps de Chirac et de Sarkozy.

Certains de mes lecteurs assidus savent que j’habite dans les îles Canaries et je vais citer un exemple parfaitement démonstratif de l’endormissement des français qui croient que tout va bien dans l’hexagone. Je me suis brièvement entretenu avec une serveuse de restaurant il y a quelques jours à Santa Cruz de Tenerife. Cette courageuse personne travaille 70 heures par semaine pour un salaire de 1000 euros net par mois. Cela procure matière à réflexion. Et quand mes amis français de passage ici me demandaient d’expliquer le secret de l’économie japonaise, je leur ai répondu qu’au Japon, on ne payait pas les heures supplémentaires et qu’une majorité d’employés travaillaient plus de 50 heures par semaine. Juste un exemple, les postiers japonais distribuent le courrier le dimanche pour éviter d’avoir une surcharge de travail le lundi. La création de richesse, ce n’est pas la planche à billets, c’est le travail, que ce soit de la terre pour produire de la nourriture ou dans une usine pour produire des boulons, des clous ou des voitures et plus on travaille plus on produit de richesse. En France un peu plus d’un tiers de la population est active et productrice de richesse (en travaillant officiellement 35 heures par semaine) ça ne peut pas durer.

Comme le dit hashtable à la fin de ses billets relatifs à la France : « Décidément, ce pays est foutu ».

 

Lien : http://h16free.com/2013/01/16/20289-letat-continue-grand-train-et-vous-pete-au-nez#more-20289