Par Laid Seraghni

« La France historique salue l’Algérie indépendante » Valéry Giscard d’Estain.

« Une page est tournée, l’Algérie est d’abord fille de son histoire, qu’elle ait surmonté l’épreuve coloniale et même défié l’éclipse, atteste, s’il en était besoin de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition » Houari Boumediene.

Deux mois après le putsch militaire au Mali de mars 2012, les rebelles touaregs s’emparent du nord de ce pays, une région plus vaste que la France, et déclarent l’indépendance de l’Azawade*. Le Mali est coupé en deux. La junte militaire, qui n’est pas inféodée à la France, tente de négocier. Mais avec qui ?

La suite sur : http://www.mondialisation.ca/derriere-lenjeu-malien-la-france-coloniale-cherche-a-punir-lalgerie-historique/5318894?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=derriere-lenjeu-malien-la-france-coloniale-cherche-a-punir-lalgerie-historique