000160176 Crédits : Les Echos / Libération

L’extension du domaine du dialogue social, avec le débat transatlantique épistolaire sur l’usine Goodyear d’Amiens, est intéressante. Si on n’a pas trop à faire avant les congés scolaires. Et si on n’est pas trop directement concerné par la contagion du chômisme en France.

goodyear-amiens Crédits : Olivero dessins de presse http://teodessindepresse.wordpress.com/

Le courrier du patron de Titan à Arnaud Montebourg est celui d’un self-made-boss américain, certainement relue par ses juristes et plus destinée à des (é)lecteurs et investisseurs américains qu’à des (é)lecteurs français. No comment, sinon que la courtoisie protocolaire, qui est ce qui peut différencier une société vivable d’un écosystème viable, eût voulu une traduction en français, et que le respect de la grammaire du business international eût voulu plus de discrétion pour la correspondance d’une entreprise étrangère à une administration française en charge de l’attractivité de la France.

images-1 Crédits : GdB http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/dessin-du-jour/article/il-vaut-mieux-payer-ses-ouvriers-1-131066

La lettre signée par Arnaud Montebourg est celle d’un politicien français socialiste ministre à Bercy, certainement écrite par ses conseillers et plus destinée à des (é)lecteurs français qu’à des (é)lecteurs et investisseurs américains. No comment, sinon qu’on peut se demander comment les douanes françaises contrôleraient des pneus made by Titan in China importés en Europe via le port du Pirée (racheté par des intérêts chinois) ou transportés jusqu’au coeur du marché unique par le train Pékin-Hambourg, et qu’une traduction du texte en américain, que la courtoisie … eût probablement nui au lyrisme républicain, qui ne sera pas sans rappeler un discours de Villepin à l’ONU aux journalistes américains s’intéressant à la France.

Capitaine-Montebourg Crédits : Placide

Rappels sur le courrier du patron de Titan : http://madeinfrance2012.wordpress.com/2013/02/20/titan-un-pneu-rustique-voire-brutal-comme-son-logo-lindique-un-pneu/

Compléments sur la réponse d’Arnaud Montebourg au courrier de Titan (LesEchos) : http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/document/0202579644643-goodyear-la-reponse-de-montebourg-a-titan-540548.php

Complément sur les éléments de langage du patron de Titan (LesEchos) : http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/interview/0202579854200-maurice-taylor-la-france-va-finir-comme-la-grece-c-est-une-question-de-temps-540554.php

Cette tempête dans un verre d’eau transatlantique doit faire sourire jaune les ouvriers chinois (ou allemands) qui vont devoir faire des heures supplémentaires pour fournir les acheteurs français de pneus agricoles (qui croisent les doigts pour que leurs tracteurs ne soient pas immobilisés par manque de pneus en saison de travaux), sans faire se retourner dans leurs tombes Lafayette ou les morts du débarquement de Normandie invoqué par le rédacteur de la lettre mi-techno, mi-lyrique, signée du ministre du redressement productif, moins encore empêcher les conseillers techniques du Président Obama ou les douaniers français de boire un café entre deux dossiers importants.

Renaud Favier – 21 février 2013 – Café du matin à Paris

PS : Libé n’en perd, ni le sens de l’humour, heureusement, et retrouve celui de l’à-propos intelligemment provocateur, ce qui est un agréable dommage collatéral de la bataille  épistolaire dans un verre d’eau transatlantique flottant sur l’océan de la guerre économique mondiale.

Une Libération 21 février 2013