Par Mehdi CHEBANA POINT DE VUE. A l’heure où j’écris ces lignes, on sait peu de choses s