Crimes, traduit chez Gallimard en 2011, est un recueil de nouvelles très particulier.

Paru en Allemagne en 2009 sous le titre Verbrechen, le livre est une collection de cas judiciaires, inspirés de l’expérience de l’auteur, un avocat criminaliste. Le tout serait sans intérêt sans le talent de von Schirach, qui réussit à pénétrer la psychologie des protagonistes. Il raconte l’histoire de ces criminels avec un style économe, ramassé, efficace, malgré tout émouvant. Au fil des pages, le lecteur découvre, en filigrane, une Allemagne moderne, multiculturelle, soumise à d’extraordinaires tensions sociales.