Jérôme Cahuzac le 3 janvier 2013 à Paris

Jérôme Cahuzac le 3 janvier 2013 à Paris (Photo Lionel Bonaventure. AFP)
L’intervention militaire française au Mali pèsera lourdement sur le budget des opérations extérieures des armées (Opex) et révèle déjà des insuffisances en matière de transports, un domaine pour lequel la France est contrainte de faire appel à ses alliés.
Combien ça coûte ? “Je ne peux pas l’évaluer encore. Tout cela sera public, évidemment” : une semaine après le début des opérations, Jean-Yves Le Drian, doit déjà répondre aux interrogations sur leur coût financier. D’autant que le ministre de la Défense a prévenu que l’engagement “sera long”.
Concrètement, les crédits dédiés aux Opérations extérieures (Opex) pour 2013 s’élèvent à 630 millions d’euros. En baisse d’environ 90 millions par rapport à 2012, en raison du retrait français d’Afghanistan. Mais les économies escomptées du retrait afghan devraient être effacées par l’opération au Mali. (…)

(Lire la suite…)

Sources from Libération
Notes d’Administrateur :
Si l’action de la France n’est justifiée que par l’intérêt alors il n’y a plus de question financement à sa poser. Il suffit au Gouvernement de facturer le coût de cette guerre aux entreprises françaises qui, rappelons le, réalisent leur plus grand bénéfice en CA. Notamment Total, AREVA et autres… Par ailleurs, devant cette détresse humaine, je suis indigné par le comportement des autres États qui hésitent encore à apporter leurs contributions dans ce combat contre ces islamistes radicaux.
Mais la réponse à cette crise n’est pas que militaire.  Il faut développer le sahel et le Sahara. Faire reculer la pauvreté dans toutes ses dimensions pour pacifier définitivement cette zone du monde.
A lire :

Guerre au Mali : combien ça coûte ?

http://www.rfi.fr/afrique/20130123-guerre-mali-co%C3%BBt-serval-militaire-op%C3%A9ration-gazelle-tigre?ns_campaign=google_choix_redactions&ns_mchannel=editors_picks&ns_source=google_actualite&ns_linkname=afrique.20130123-guerre-mali-co%C3%BBt-serval-militaire-op%C3%A9ration-gazelle-tigre&ns_fee=0
Des soldats français débarquent avec leur équipement d'un C-17 prêté par les Etats-Unis, le 22 janvier 2013.

Des soldats français débarquent avec leur équipement d’un C-17 prêté par les Etats-Unis, le 22 janvier 2013.

REUTERS/Eric Gaillard
Par Aurore Lartigue / Tirthankar Chanda
Infographie : le prix de la guerre
Plus de 3 000 militaires français sont déjà engagés dans le cadre de l’opération Serval au Mali. Equipement, armement, logistique… Le déploiement des forces françaises va faire exploser le budget dédié aux opérations extérieures. Salée, la facture le sera, c’est sûr. La France a-t-elle les moyens de financer cette guerre ? Pourra-t-elle compter sur ses alliés pour la soutenir ? (…)