Relier Lyon et Turin en deux heures, une belle idée… au coût pharaonique de 26 milliards d’euros ! C’est pourtant bien ce que comptent dépenser les gouvernements français et italien pour creuser une ligne à grande vitesse sous les Alpes. Prévisions de trafic marchandises à la baisse, conflits d’intérêts, perte de foncier agricole, absence de débats publics, pollutions de la vallée de l’Isère et de la Maurienne… Les opposants dénoncent un « grand projet d’inutilité publique ». Enquête. (…)

[Lire la suite]

Sources from Sophie Chapelle
Notes d’Administrateur :
Encore un grand projet inutile !
Une affiche des opposants italiens au projet de TGV Lyon-Turin
Lyon-Turin et Notre-Dame-des-Landes, des grands projets inutiles. Ces cerniers au coût pharaonique, que nous ne pourrons pas financer, sauf à creuser notre dette souveraine abyssale, sont à mettre à la poubelle tout de suite.
Contre la Ligne à Grande Vitesse Lyon-Turin.