24/04/2013

FILLON

Il souhaite pour l’élection de 2017 qu’il y ait des primaires de la droite, de toute la droite. Un peu comme les socialistes qui ont créé des primaires de toute la gauche.

Cette décision est dangereuse, car elle va inévitablement créer des obligations de s’entendre entre certains candidats et des groupes politiques. Ce faisant, le candidat de la droite va se trouver confronter à subir les pressions, les attaques, les négociations de et avec ces groupes comme on le voit entre le PS, les écologistes, le parti de gauche.

Ce n’est absolument pas une attitude gaullienne de l’élection et cela prépare un retour vers la IVème république.

Je trouve cela très dommageable.

Par ailleurs cette proposition est-elle sans arrière-pensée de la part de FILLON ? Il sait qu’il est plus consensuel que certains et notamment de COPE et qu’il pourra donc plus facilement fédérer en dehors de l’UMP que ne pourra le faire COPE. Cependant est-ce qu’aujourd’hui on a besoin de quelqu’un qui fédère et  négocie politiquement ou de quelqu’un qui s’impose, qui dirige, qui fixe une orientation. Personnellement je préfère cette deuxième option qui se rapproche de l’attitude de NS ou à défaut, de JF COPE.

DEPUTE DE L’AUDE

Un député socialiste de l’AUDE vient de démissionner du parti socialiste. Ce député est à un tel point déçu du mandat de HOLLANDE qu’il abandonne le navire au milieu de la tempête.

Est-ce du courage ? De la lucidité ?

Un peu des deux sans aucun doute mais cela montre bien le désarroi non seulement des gens qui ont voté pour HOLLANDE (75% des français contre HOLLANDE), mais également de ceux qui se sont fait élire sur son nom et son programme inapplicable et globalement inappliqué.

Du courage, ce député en a pour se mettre au ban de son parti, mais il n’en a  pas assez pour en tirer toutes les conclusions. Il a été élu en tant que socialiste et il démissionne de ce parti. Ce n’est pas très honnête de garder le mandat. Il devrait aller jusqu’au bout de son raisonnement et démissionner de son mandat de député afin de motiver une législative partielle et éventuellement se faire réélire (ou non) avec une approche sans étiquette ou d’un autre parti.

Ce serait de la loyauté vis-à-vis de ses électeurs.

ASSEMBLEE NATIONALE

Les députés de la majorité en liesse de même que le Président hilare en raison de l’adoption de la loi sur le mariage pour tous.

Est-ce la loi votée qui les rend si heureux ou le fait d’avoir fait une entourloupe à l’opposition ?

Ils ont la majorité partout, voilà ce qui en résulte. Le peuple devra s’en souvenir.

SECURISATION DE L’EMPLOI

A nouveau, le gouvernement a demandé un vote bloqué empêchant les débats au sénat en ce qui concerne l’adoption de la loi sur la sécurisation de l’emploi. Cela a occasionné des incidents au sénat, fronde à laquelle ont participé non seulement l’UMP mais également l’UDI ainsi que les écologistes et le Front de gauche de MELENCHON.

Le parti socialiste et le gouvernement sont en train de dévoyer totalement la démocratie française pour faire passer en force  rapidement leurs textes.

Pourquoi cette attitude inquiétante ? Ont-ils peur de devoir quitter plus rapidement que prévu le gouvernement ? Ont-ils pris la grosse tête du fait de leur majorité totale (puisqu’on est majoritaire, à quoi bon discuter de toute manière le texte passera).

En tout état de cause cet état d’esprit est déplorable et tend à nouveau à rendre l’atmosphère irrespirable non seulement au parlement mais également dans la rue.

Celui qui disait vouloir réconcilier est en train tout au contraire de faire tout ce qu’il faut pour créer de la tension, de la discorde, des affrontements.

ECONOMIE

Pendant que le gouvernement disperse l’attention avec le mariage pour tous qui n’avait pas une priorité telle qu’il soit si urgent de légiférer, l’économie française continue de s’effondrer, les embauches s’effondrent, la consommation se contracte. Tout le monde peut voir les promotions se multiplier, les publicités proposant des remises devenir quotidiennes. Tant mieux pour le consommateur qui pourra, s’il en a les moyens, s’offrir des achats à des prix diminués, mais à terme c’est catastrophique lorsque l’on sait que les entreprises françaises ont déjà les marges les plus réduites d’EUROPE. Les entreprises vont continuer de s’effondrer à grande vitesse.

Le paradoxe français : LES PRIX LES PLUS ELEVES et LES MARGES LES PLUS REDUITES. Cherchez l’erreur.

INDEPENDANCE DES MAGISTRATS

Les magistrats sont fiers de leur indépendance qu’ils réclament à corps et à cri de préserver voire d’intensifier. Ils estiment être objectifs et sont choqués que l’on puisse simplement les suspecter d’avoir des positions partisanes.

Dans le site du FIGARO, on peut voir ce que le syndicat de la magistrature appelle « le mur des cons » avec les photos des hommes politiques qu’ils méprisent au plus haut point. Ces photos sont bien entendu essentiellement composées d’hommes et de femmes de droite (NS,BALLADUR, BAROIN, MORANO et j’en passe).

Comment le garde des sceaux gardien de l’indépendance de la justice peut-il tolérer cela. Cette attitude irresponsable et dégradante du syndicat de la magistrature ressemble à s’y méprendre à ce que l’on pouvait voir dans les pires moments des dictatures. Tous les magistrats de ce syndicat (le plus représentatif) devraient non seulement être sanctionnés mais être récusés dans toutes les affaires où les personnes « mises en avant » sont inquiétées.

ETONNANT

La vidéo prise, par la préfecture de police, des manifestations anti mariage pour tous, ne permet pas d’avoir une idée même approximative du nombre de manifestants. (je ne parle même pas de la possibilité de fraude sur la vidéo).Ces pauvres policiers sont totalement sous-équipés en matériel vidéo. Les automobilistes qui sont pris sur les autoroutes par des hélicoptères qui arrivent à noter leurs plaques d’immatriculation sont bien conscients de la pauvreté technique du matériel de la police.

POURQUOI SE MOQUE-T-ON AUSSI OUVERTEMENT DE NOUS ?

Faut-il qu’il y ait un tel sentiment d’impunité ?