chine-communiste-capitalisteP2KIN2012-11-05T084734Z_559660309_GM1E8B51AKN01_RTRMADP_3_CHINA-MILITARY_0actu-monde-chine-populaire-anniversaire-Chine-parade-char-drapeauChineseSmileMan_PicFromCMarino

Il est temps de faire le point sur le paradoxe principal de la Chine aujourd’hui.

D’un coté, on dit que la Chine est un pays communiste, et de l’autre, on y observe une forte croissance, des investissements étrangers massifs et une multiplication des millionnaires.  Son PIB dépassera d’ailleurs probablement celui du Japon en 2020, en devenant la 2eme économie mondiale.

Alors ?

Le paradoxe est bien la. En réalité il y a aujourd’hui à la tête du pays un parti unique qui n’a plus de programme social. Il veut simplement rester au pouvoir le plus longtemps possible et a clairement choisi le capitalisme pour ce qui est de l’économie, en s’ouvrant massivement a l’Occident.

En effet, la Chine a accepté l’économie de marché car elle s’est rendue compte que sans elle, la prospérité du pays n’était pas possible…

Par contre, la Chine a gardé une structure politique communiste. C’est à dire que la classe dirigeante a été prête à faire une croix sur une idéologie désuète et sans aucun avenir, mais qu’au niveau politique elle a gardé les commandements du communisme, c’est à dire, parti unique, répression, condamnation à mort, camp, et dirigisme à tous les niveaux (la façon de penser du pouvoir n’est pas très différente de ce qu’elle était du temps des empereurs)…!

La chine n’est donc plus communiste dans le sens strict du terme au niveau économique, mais par contre l’est encore complètement au niveau politique…

Il est important de noter aussi une nuance au niveau économique: bien que l’économie ne soit pas libérale en tant que telle, chacun peut créer son entreprise (a certaines conditions, cf. l’article sur les entreprises en Chine) et chaque entreprise peut vendre ses produits en Chine et/ou à l’étranger. Il existe également une bourse chinoise, ou les investisseurs peuvent investir librement (il y a quand même des règles) et s’enrichir, jusqu’a devenir très riches (la Chine est dans le top 3 des pays qui explosent en terme de millionnaires) ;)

En conclusion, le parti communiste chinois (PCC) a conservé son modèle politique tout en intégrant les systèmes économiques internationaux. En effet, en jouant avec les règles du commerce mondial, la Chine a su évoluer avec son temps et avec les codes que lui incombe le marché mondial.

Et tout cela sans prendre en compte les conditions imposées par la communauté internationale comme le respect des droits de l’homme, les libertés de la presse et la liberté d’expression…

Ils sont forts ces chinois ! ;)

Lucie Bugeval.