IMG_3003

La Laponie… Cette région, ce « monde » qui nous fait tous rêver depuis que l’on est tout petit. Le « pays du Père Noël ». Le « Grand Nord ». On ne sait jamais vraiment très bien où ça se situe, on se laisse à penser que ça pourrait être sur une autre planète.

C’est là où j’ai eu la chance d’aller au mois de février pour vivre une expérience que je ne suis pas près d’oublier !

Gare de Stockholm

Gare de Stockholm

IMG_3014

Nous sommes partis à 8 (5 Français, 2 Suisses et 1 Autrichien) pendant un plus de 5 jours, en Laponie suédoise puis norvégienne (la région s’étale également sur la Finlande et même sur la Russie !). L’aventure commence par un long voyage en train à travers la Suède profonde, où la nature est de plus en plus sauvage, l’épaisseur de neige de plus en plus grosse et les traces de civilisation sont de plus en plus rares.

Après une 1ère halte à Stockholm, le train grimpe le long de la côte est. La nuit est tombée depuis déjà un moment (vers 16h à cette époque de l’année) mais on distingue l’épaisse couche de neige qui recouvre les forêt et les lacs (oui, il y a beaucoup de lacs en Suède ! vraiment beaucoup !) de part et d’autre du wagon à la lueur des lumières du train. La Suède n’a beau faire que 65% de la superficie de la France, elle fait presque 1600km du nord au sud. Ajouté à cela que le train qui va jusqu’en Laponie n’est pas un TGV et qu’il n’y a qu’une voie de rails (et que les trains doivent donc régulièrement se laisser passer) : il ne faut pas moins de 24h pour atteindre Abisko, notre 1ère étape en Laponie !

IMG_3019

La courte nuit est vite oubliée au réveil lorsque les immenses espaces enneigés se dévoilent par la fenêtre. On reste scotchés le front contre la fenêtre, on rêve les yeux pourtant bien grands ouverts !

IMG_3072

Les paysages, plutôt plats, permettent de voir très loin et d’apercevoir de temps en temps des troupeaux de rennes …ou des petits lapins. La magie suédoise une fois de plus opère :)

IMG_3055

IMG_3038

Kiruna Station

Dernière halte à Kiruna (ville minière et bien connu des touristes mais où nous avons fait le choix de ne pas aller – on a préféré un voyage plus wild ! Rrrr !) avant de reprendre le train pour Abisko Turistation. Une gare minuscule puisqu’il n’y a seulement qu’une station touristique composée de petits chalets bien suédois.

IMG_3120A peine les bagages posés, une balade s’impose : 1) pour se dégourdir les jambes après une journée passée dans le train 2) pour embrasser ces paysages et aller jeter un coup d’œil à l’énoooorme lac en contre-bas…
330 km2 complètement gelés, et pas qu’un peu ! Le froid devient de plus en plus piquant au fur et à mesure que la nuit tombe et les cheveux ou écharpes près de la bouches se couvrent de glace à cause de la respiration.

IMG_3132

Le lac Torneträsk recouvert d'une bonne couche de glace : surréaliste

Le lac Torneträsk recouvert d’une bonne couche de glace : surréaliste

Les cheveux congelés de Constance

Les cheveux congelés de Constance

Pas d’aurores boréales ce premier soir puisque le ciel était couvert, mais un sauna (entrecoupé de quelques sorties dans la neige) nous a permis de nous réchauffer !

IMG_3192Grande balade à travers la pampa du Parc Nationnal d’Abisko le lendemain. Quelques cerfs aperçus au loin (inutiles de vous dire qu’il est quasiment impossible de les prendre en photo), quelques erreurs de chemin et quelques personnes croisées sinon rien. On n’est clairement pas à La Plagne !

IMG_3196

IMG_3201

Pause pic-nique !

Pause pic-nique !

Sur le chemin du retour, on croise un groupe de chien de traîneau. Pas plus surpris que ça (c’est presque comme un taxi à Paris, un pouce-pouce à Pékin !), on les voit passer à toute allure, et on entend surtout les aboiements des huskies qui débordent d’énergie.

Un traîneau !

Un traîneau !

Ce fut un avant goût de la journée de demain :)
A suivre…