La mort de migrants à Calais ne perturbera pas le trafic Eurostar ni la Coupe du monde de rugby
By Passeurs d’hospitalité

Deux réfugiés tués, un Syrien et un Africain non identifié. Des évacuations violentes quotidiennes du moindre campement urbain par la police. Un bidonville posé sur un marécage dans des conditions d’une grande insalubrité… C’est le récit d’une semaine de vie des exilés de Calais, alors que la France et le Royaume-Uni ont, en théorie, accepté d’accueillir plusieurs dizaines de milliers de réfugiés syriens. Seuls les nombreux gestes de solidarité de citoyens et d’associations viennent redonner un peu d’espoir (…)


Témoignages

/
,
,
,

September 29, 2015 at 10:57AM
via Basta ! http://ift.tt/1QJkO7u