Quand on parle de justice en matière fiscale, on confond souvent deux choses :

L’équité « intrinsèque » du système fiscal, c’est-à-dire le fait de répartir le financement des charges publiques, comme le prévoit la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, en fonction des capacités contributives des contribuables. A cet égard, une grande attention est traditionnellement portée à l’équité « horizontale » (entre contribuables ayant le même niveau de revenu).

La contribution du système fiscal à la redistribution des revenus ou des patrimoines. L’attention se focalise alors sur l’équité « verticale », c’est-à-dire à la progressivité de l’impôt

La suite sur Atlantico