2013-03-01 001AMercredi soir, sur le tarmac de l’aéroport de Punta Gorda, notre amie Carole débarquait pour un séjour d’une semaine chez-nous, au pays des gougounes. Partie dans la neige d’une tempête annoncée, elle était heureuse de se trouver en Floride sous un confortable 20°C, à vingt-deux heures. Carole, c’est mon ex-compagne de travail, avec qui nous avons gardé le contact, Louise et moi, depuis ma retraite.

Une semaine c’est très vite passé mais on va s’organiser pour qu’elle en garde de bons souvenirs. Ça commence sur une bonne note puisqu’elle est la première à expérimenter le lit de la chambre d’invités. Le verdict, confort total et elle a dormi comme un bébé. Louise lui a fait visiter le parc et elle a pu faire plus ample connaissance avec quelques uns de nos amis. Tout ce beau monde réuni, c’était la première sortie, en soirée, à la piste de courses de chiens Naples-Fort Myers, à Bonita Springs. La chance lui a sourit, récoltant un petit magot dans une course qui lui a permis de continuer à parier avec ses gains enregistrés. Par un pur hasard et sans même se consulter, j’avais misé la même combinaison avec le même résultat. Ça commençait bien la soirée. Le plus gros magot de plus de 100$ a cependant été ramassé par Mario et il est venu bien près d’en ramasser un autre de plus de mille dollars.

Aujourd’hui cependant, le plafond nuageux a terni quelque peu le temps. On s’est risqué à se rendre à la plage de Fort Myers. C’était quasi désert et on a passé du temps parmi les braves et irréductibles marcheurs à observer deux dauphins qui nageaient à quelques mètres du rivage. Une fois le dîner pris sur une terrasse, c’était le retour vers la maison, s’arrêtant dans quelques magasins afin de présenter à Carole les produits locaux.

Pendant ce temps, je me suis attardé dans un magasin d’instruments de musique pas très loin de là pour me tenter. De quoi se rendre malade en voyant tous ces appareils et gadgets. Ils ont de beaux magasins ici et je m’attardais surtout à ce qu’on ne peut trouver au Québec. Nous avons terminé la soirée autour d’un bon repas chez Carrabba’s Italian Grill, bondé comme toujours mais avec des plats… Mammammia ! Ronds comme des œufs, on a rapporté des boîtes qu’on terminera au dîner demain.