Alors que les gouvernements Français et Belges se soumettent au diktat de Laksmi Mittal qui fait payer les dettes de sont groupe par les salariés, le gouvernement Algériens protége sont industrie sidérurgique.

L’Algérie nationalise l’aciérie Arcelor-Mittal de El Hadjar par une prise de participation majoritaire du groupe public Sider.

Pour en savoir plus : algérie1.com

sider.jpg