par Raoul Marc Jennar

Séparer les activités bancaires de prêts et de dépôts des activités spéculatives était une des leçons tirées de la grande crise des années 30 au siècle passé et ce fut fait dans bien des pays, à commencer par les USA. Dans les années 90, la vague néo-libérale de dérégulation mit fin à cette séparation et l’épargne des citoyens fut utilisée par les banquiers pour leurs opérations spéculatives. Avec les conséquences que l’on sait à partir de 2008.

En France, les grands artisans de la dérégulation financière furent ceux qui se prétendent socialistes : Fabius, alors Premier ministre et Strauss-Kahn, ministre de Jospin. Un disciple de ce dernier, Moscovici, poursuit l’œuvre néfaste. Il a tout cédé au lobby des banquiers dans la préparation d’un projet de loi censé concrétiser une promesse dite phare de François Hollande : une loi de séparation des activités bancaires.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article22178

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article22166

http://cadtm.org/2007-2012-6-annees-qui-ebranlerent

http://cadtm.org/La-BCE-et-la-Fed-au-service-des

http://cadtm.org/La-plus-grande-offensive-contre

http://cadtm.org/Descente-dans-le-milieu-vicieux

http://cadtm.org/Les-banques-ces-colosses-aux-pieds