janvier 1757

Devant le palais de Versailles, le Roi Louis XV venait de visiter sa fille souffrante et s’apprêtait à monter dans son carosse. C’est alors qu’il a été frappé dans le dos et blessé avec une lame de 8 cm, l’attaque venant d’un homme vêtu en habit de nobles, qui a pu franchir la haie des gardes.

Le Roi est resté fort calme lors de cette terrible attaque. Nous avons affaire à la première tentative de meurtre depuis l’assassinat du Roi Henri IV par Ravaillac. Les autorités enquêtent actuellement sur les mobiles du crime. Le meurtrier, Robert François Damiens, a été serviteur de plusieurs membres du Parlement. Ce domestique semble déséquilibré à première vue, il émet de nombreuses critiques à l’encontre du Roi. Il parle de son incompétence, mais aussi du train de vie de la Cour, qui provoque la ruine économique du pays. Il cite également les influences néfastes de la Pompadour, et ses liens avec le monde de la finance. Le crime de Damiens aurait-il été commandité par une association de mécontents ? Car ils sont nombreux, notamment parmi les aristocrates..