Depuis que le pays a franchi la barre symbolique les 37 % de chômage chez les jeunes, ces derniers sont de plus en plus nombreux à aller tenter leur chance ailleurs

Ce ne sont pas moins de 79 000 italiens qui ont pris la route de l’exil l’année passée, et la tendance ne semble pas être en passe de s’inverser.

En effet par comparaison, d’après les chiffres transmis par les journalistes des Echos en se basant sur la base de données du « Rapporto Italiani nel Mondo 2012 », ils n’étaient que 61 000 à s’expatrier en 2011.

 

La suite ICI