C’est toujours avec un plaisir renouvelé qu’on revoit des connaissances, principalement en pays étrangers, au cours de voyages ou de vacances. C’est effectivement le cas pour nous, snowbird, chaque hiver. Mais je veux parler des gens qu’on croise toute l’année, chez-nous, et qu’on revoit alors qu’on se prélasse au soleil l’hiver venu. Ce sont ces moments qu’on a vécu, Louise et Moi, ces derniers jours.

Jeudi, alors que Carole et Marcel allaient faire un tour sur la côte est de la Floride pour rencontrer leurs amis, ils nous invitaient à les accompagner. Une excellente idée, puisque nous allions en profiter pour faire de même avec nos nouveaux voisins du camping La Clé des Champs, notre nouveau lopin de terre québécois depuis que nous sommes devenus nomades.

On savait où ils passaient l’hiver, à Deerfield Beach, et c’est à l’improviste que nous nous sommes présentés chez Lise et Réal en début d’après-midi. L’endroit nous est familier puisque c’est voisin du camping Breezy Hill, où mes parents passaient leurs hivers au soleil durant les années 90, et que nous allions rejoindre durant nos vacances annuelles.

2013-02-21 027ACoup de chance pour cette visite impromptue, ils étaient là ! On avait plein de choses à se raconter et les 90 minutes de notre visite sont passées en coup de vent. Mais on n’a pas oublié d’immortaliser ce moment avec le cliché qui meuble cet article. L’endroit nous a rappelé plein de souvenirs. Avant notre visite, nous sommes allés nous promener à Boca Raton, pas très loin de là, sur le bord de la mer et prendre une pause sur l’intracostal waterway, pour admirer les bateaux de rêve ainsi que les résidences des gens riches et célèbres qui habitent le coin.

La région n’a pas tellement changé. De nouveaux édifices ont poussé et la circulation est toujours aussi dense. Un fort contraste avec la côte ouest. Le réseau routier est superbe et les panneaux indicateurs ne manquent pas, ce qui facilite les déplacements de façon claire. Si on se perd, c’est qu’on n’a pas pris la peine de bien observer les indications. À ce chapitre, les américains sont passés maîtres.

Mais, il nous fallait revenir et plus tard, nous avons rencontré brièvement les amis de Carole et Marcel, avant de rentrer à Fort Myers en début de soirée, traversant les Everglades et remarquant au passage, quelques alligators en pleine session de bronzage.

2013-02-22 001Vendredi, c’était au tour de Pierrette et Pierre, des brossardois, de s’amener chez-nous à notre invitation, qu’on réitérait année après année. Ils séjournent à Hollywood et l’occasion était idéale. En même temps, ça leur permettait de découvrir notre coin, au pays des gougounes. Pierre est un ex-compagnon de travail retraité et, mis à part pour les déclarations d’impôts annuelles, nos rencontres étaient moins fréquentes. Pour Louise, c’était aussi sa première rencontre avec Pierrette et elle lui a présenté notre environnement et visité le parc avec la voiturette de golf. Même chose de mon côté avec Pierre. On a passé des moments très agréables autour d’un délicieux bifteck en se remémorant plein d’anecdotes de nos années au travail. Là aussi, on a pris grand soin de prendre la photo souvenir ci-contre.

Des moments comme ceux-là, je les apprécie au plus haut point. Et pour finir sur une belle note, aujourd’hui on s’en va s’étendre à la plage de Sanibel avec des amis, sous un chaud 30°C qui nous fera ressentir 40°C. Quoi demander de mieux sinon de remercier la vie de nous donner l’opportunité de la vivre.