Fiston,

Quelle ne fut pas ma surprise ce samedi matin de prendre connaissance des résultats du sondage Léger & Léger publié dans le Devoir. La Coalition à 20 %, le PQ et PLQ stable. Il y avait surement erreur. Je me suis senti un peu comme toi  qui reçois un mauvais résultat d’examen, bien que cela ne t’arrives pas très souvent. Je me suis dit, ça ne se peut pas, notre équipe a fait un bon travail, particulièrement dans les dernières semaines avec notre implication dans plusieurs dossiers chauds que nous surveillons (études des crédits, éducation, ressources naturelles, transports, contrats gouvernementaux, garderies, dossiers informatiques etc.). Je m’attendais même à une meilleure note qu‘au bulletin du 4 septembre. Quelle déception ! Mais tu me connais…

Les politiciens de mon entourage m’ont dit que c’est peut être une erreur, un mauvais sondage ou échantillonnage déficient; que c’est peut-être aussi à cause de l’espace médiatique que prend la course à la chefferie des libéraux ou du congrès national du Parti québécois. C’est peut-être toutes ou même aucune de ces réponses. J’ai pris une  marche dehors, au grand froid et ça m’a fait du bien.

Je crois surtout qu’Il est malheureux que les citoyens ne voient pas ce qui se passe réellement au Parlement à Québec. Car, c’est aussi un peu comme à l’école, même quand tu as beaucoup travaillé, il t’est arrivé parfois d’avoir un moins bon résultat. Cependant, contrairement à l’école, la note de notre classe ne peut dépasser 100 % et doit être répartie entre les partis. Ce qui est choquant dans les résultats du sondage, c’est  ce que nous découvrons tous les jours, à Québec; que l’état des finances du gouvernement est dans un état lamentable. Ça démontre clairement que les libéraux n‘ont pas fait leur travail de gestionnaire pendant 9 ans et que, malgré tout, ils ont encore une note de passage dans l’opinion des citoyens. Peut-être est-ce parce que les gens pensent qu’un nouveau chef viendra effacer tout ça ? Ça serait surprenant et surtout dommage pour l’avenir. Si les gens savaient seulement comme ils ont été négligents dans leur gestion, ils n‘auraient sûrement pas la même note. Quant au PQ, il me semble que leur résultat dans ce sondage est bien meilleur que celui qu’il ne mérite. Mais, l’appui d’un noyau de base à la souveraineté influence sûrement la note, malgré leurs nombreuses erreurs des derniers mois et l’absence d’une vision économique pour redresser la situation.

Alors qu‘est ce qu’on fait ? On prend acte et on regarde en avant. On se retrousse les manches et on continue notre travail de fond et de qualité à l’Assemblée nationale. Comme tu sais, quand on a un mauvais résultat, surtout en début d’année, il nous reste encore beaucoup d’examens avant le bulletin final et on peut se reprendre.

Je suis certain aussi que de plus en plus de citoyens vont réaliser l’état critique de la situation que les libéraux nous ont laissée. Sous le leadership de Monsieur Legault, nous devons mettre nos énergies sur l’économie, la bonne gouvernance et le redressement des finances publiques pour qu’une majorité de Québécois puisse se rallier derrière un vrai projet de société et profiter d’un Québec plus prospère. La majorité des Québécois reconnaît que la souveraineté n’est pas la priorité dans les circonstances actuelles. Il faut montrer aux citoyens que notre parti a un plan crédible mais surtout qu’on est capable de l’exécuter et c’est ce qui nous différencie des autres partis. Il nous faut montrer aux citoyens qu’ils peuvent nous faire confiance et qu’on a aussi besoin de leur support pour réussir.

Passe un bon dimanche et sois assuré que je vais continuer avec toute mon énergie habituelle pour que tu puisses avoir un jour un Québec en santé ou tu peux te réaliser pleinement.

Merci pour ton support et tes encouragements

DAD