***

( 1 )    http://cerisemarithe.wordpress.com/2012/12/28/lhotel-de-ville-de-saint-quentin-aisne-1/

***

Promenade dans l’imagerie luxuriante

de la façade de l’hôtel de ville :

Les sculptures s’organisent en ensembles cohérents.

Deux courants semblent se dégager :

–          Le temporel, mettant en œuvre des sujets et des scènes selon des références historiques ou anecdotiques concernant la ville. Les commanditaires en ont été le Mayeur, les Échevins et les Jurés de l’époque. Certaines références ont été oubliées, ce qui rend certaines interprétations plus difficiles…

–          L’intemporel ou l’irréel, occupant une grande partie des arcades et des chapiteaux fantastiques. Il constitue un ensemble riche et original, au gré de l’imagination des tailleurs (appelés aussi ymagiers) qui travaillaient sur commande du maître d’œuvre, mais en s’inspirant de toute l’imagerie qu’ils trouvaient dans les enluminures des manuscrits, dans les édifices religieux, répertoires qu’ils enrichissaient grâce aux courants qui traversaient l’Europe des chantiers et qui mêlaient le profane et le sacré…

Plus accessible aux regards, le rez de chaussée est le plus riche. Ces 2 courants, temporel et intemporel, s’y partagent l’espace au maximum…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sculptures des arcades

1 . Les réalisateurs

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Oudard de Marle, argentier de la ville

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Charles de Bovelles

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Colard Noël

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Maître tailleur de pierre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Compagnon tailleur de pierre

2 . Prologue du Roman de Renart

– Adam, Ève, Animaux domestiques, Animaux sauvages…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ève

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Adam

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Goupil

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vautour tenant dans son bec un serpent

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hibou tenant un rat dans ses serres

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Adam… Feuillages… La lune… Joueur de viole

3 . Bestiaire Fantastique

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tête de Clés grandes arcades- enfant tirant la langue

Tête de clé des grandes arcades – Enfant tirant la langue et Bestiaire fantastique

4 . Les Fous

On les reconnait à leur capuchon à longues oreilles (coqueluchon)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fou tenant sa marotte dans les bras

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fou déguisé en moine

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fou tenant sa fille folle dans les bras

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fou

5. Personnages, fonctions, représentations satiriques…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’ivresse

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le joueur de viole – La lune

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Femme pissant dans un pot

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Singe prêchant en chaire (satire)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Renart prêchant en chaire (satire)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Satire de la Comtesse Éléonore avec une tête de chien

Et quelques sculptures  plus coquines

mais qui ne doivent en rien nuire à la richesse de l’ensemble et amener à y voir grossièreté et trivialité comme le soulignaient les polémiques du XIX ème, réduisant et déconsidérant l’intérêt de cette imagerie…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’adolescente

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Le couillu »

et juste près de la porte d’entrée,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On retrouvera certaines scènes dans le même style, en divers endroits de l’édifice,

notamment sur différents culs-de-lampe…

***

Source des commentaires :

« Démons et merveilles de l’hôtel de ville de Saint-Quentin »  Bernard Lebrun – Editions du Quesne

***

*  Photos Marithé  * :

Si celles-ci n’ont pas toujours la même couleur, c’est qu’elles ont été prises à des moments différents, avec des luminosités variées…


… A SUIVRE … DANS UNE PROCHAINE NOTE …