Bien sûr, les choses pourraient changer à nouveau mais, pour l’instant, la Chine est nez à nez