Voici un texte dont le sujet intrigue. Il a été publié en anglais à la mi-octobre sur le site du Center for European Policy Studies, l’un des grands think tanks économiques de Bruxelles, sous la signature de Daniel Gros. Qu’est-ce que le Nevada peut bien avoir à nous enseigner à nous, européens ? Voici ce qu’explique Daniel Gros.
Réponse : qu’il est bien plus important et urgent de terminer la mise en place d’un véritable marché unique des services bancaires et financiers que de chercher à réaliser une hypothétique union budgétaire et fiscale européenne.
La crise de l’euro a démontré comment un Etat insolvable peut entraîner la destruction de son système bancaire national – cas de la Grèce -, mais aussi comment un système bancaire insolvable risque d’entraîner la faillite de l’ Etat – cas de l’Irlande et de l’Espagne (Wyplosz 2012).

 

la suite sur l’Institut Turgot