La pensée du jour
Une gare est le plus bel endroit pour des retrouvailles, parce que c’est normalement le lieu des séparations.
En se retrouvant dans une gare, on a l’impression de conjurer le mauvais sort.

Daniel Poliquin

L’humeur du jour
Vendredi dernier, j’attendais mon train en Gare du Nord à l’heure privilégiée du milieu d’après-midi.

Pas trop de monde, presque aucun stress, le temps de muser et de regarder les voyageurs…
A force de stresser à l’idée de voyager debout et ballottée dès potron-minet, à cause de la fatigue et de l’inquiétude quotidienne liées aux retards, aux surcharges, j’avais oublié de regarder les gens comme des voyageurs et non plus des usagers-vache à lait.

Et là, un petit miracle.
Un grand jeune homme, courant vers un homme au large sourire, lui sautant au cou en rythmant de «tonton, tonton» sa joyeuse embrassade.
La grâce de leur bonheur si évident a illuminé le reste de ma journée.


Ce sera bien quand on considèrera à nouveau, nous, voyageurs du quotidien, les gares comme des lieux d’au-revoir, de rencontres et de retrouvailles.
C’était comme ça, il n’y a pas si longtemps…

Le cadeau du jour
Souvenirs…
Une telle rencontre serait bien plus improbable aujourd’hui…