Un lecteur m’a adressé cette analyse de Léonard Sartoni, que je reproduis volontiers, à propos