Christian Saint-Etienne est un « eurolucide » : bien qu’européen convaincu, il a été néanmoins l’un des premiers à s’interroger sur l’avenir de l’euro, sa Fin de l’euro (chez Bourin) a fait en son temps beaucoup de bruit et de sceptiques. On voit à présent ce qu’il en est advenu.
Il met aujourd’hui cette lucidité au service de la classe dirigeante et de la société civile dans cette nouvelle parution qui souligne les maux frappants la France, lesquels seraient, selon notre invité, son incohérence politique et économique. Mais il avance aussi, et c’est heureux, des éléments de réponse pour y porter remède.
Du point de vue de Christian Saint-Etienne, la crise de nos finances publiques est d’une ampleur historique, comparable à celle de l’Ancien Régime où le déficit public atteignait en effet le tiers de la dépense de l’Etat… On sait ce que l’histoire a réservé, in fine, à cette situation en dépit du sursaut proposé par Turgot et malheureusement incompris !

 

La suite sur Canal Academie