par Panagiotis Grigoriou

Chers visiteurs du pays… enfin réel. En voyageant en Grèce, vous pénétrez dans une zone de non-droit, vous pénétrez surtout cette époque de l’anthropophagie alors devenue régime politique de la Global Financial Governance, en d’autres termes… le «changement du monde» (occidental). Armez-vous de courage car vous découvrirez le premier grand territoire de l’U.E. (d’avant l’élargissement), alors sciemment administré en camp de concentration de type nouveau, en mouroir à bas voltage sous l’irresponsabilité et l’immoralité entières de la politique « macroéconomique » menée par les élites locales, puis celles de l’Allemagne (mais pas uniquement). « We’ve basically had an unethical experimentation on human beings going on across the world right now, » a récemment déclaré Paul Krugman prix Nobel d’économie. C’est précisément cette crise humanitaire sans précédent en Europe Occidentale depuis les années 1940, que vous verrez derrière la vitrine brisée des Cyclades ou de la Crète. Renseignez-vous bien avant de partir,

La suite à lire sur : http://greekcrisisnow.blogspot.fr/2013/02/aux-visiteurs-de-la-grece.html#more