La plage, la mer et le ciel nous offrent un spectacle incroyable, et ce deux fois par jour, quand il fait beau. Alors pour vous, lecteurs fidèles, je me suis levée aux aurores, le dernier jour, et je ne l’ai pas regretté. A 5h30, le soleil était déjà assez haut, et il aurait fallu se lever une heure plus tôt pour le voir naître, mais … c’était dur ! La prochaine fois, même si cela ne se produit que dans dix ou vingt ans, je me lèverai plus tôt, promis !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tous les soirs, après s’être baigné et avoir marché le long de la plage, nous installions les chaises pliantes face au soleil couchant, et nous admirions le spectacle. Mais alors, inévitablement, un terrible dilemme se mettait en place : devions-nous remonter jusqu’à la maison chercher la repoussant à moustiques, ou valait-il mieux profiter de ce moment magique, et compter ses piqûres plus tard ? J’ai, après quelques tergiversations, opté pour rester à la plage, et prendre des photos, en ayant bien à l’esprit que mes chers lecteurs, coincés en France, m’en seraient reconnaissants !