La conjoncture économique actuelle est morose! Tout d’abord la crise continue à faire des ravages, dans la continuité des années précédentes depuis 2007, la France n’améliore pas les chiffres de sa croissance économique. Oui bien évidement, cela n’affole pas notre gouvernement actuel qui pour lui c’est tout à fait normal car ils ont hérité d’une situation dégradée. Oui mais bon, la situation dégradée a bon dos!!! Et surtout c’est qu’elle continue à se dégrader de plus en plus.

La consommation des ménages au plus bas

Alors pourquoi les individus ont beaucoup de mal à consommer?

Le morale des ménages est très bas, les médias télévisés et les journaux diffusent au quotidien la dégradation de l’économie de la France et à l’échelle mondiale. Le problème principale est celui de la richesse, plus un particulier détient de la richesse, plus son pouvoir d’achat est élevé donc plus il peut consommer ce qu’il souhaite. La richesse d’un individu vient par des rentrées d’argent cela peut être le salaire d’un salarié, mais aussi des refus fonciers d’un rentiers ou encore les dividendes perçus par un gérant de société… autrement toute source de revenu à son actif. Prenons un exemple d’actualité, le président a annoncé dernièrement à la télévision mars au sujet du déblocage exceptionnel de la participation salariale et cette action a pour but d’augmenter la richesse des consommateurs pour leur permettre de consommer. Et oui toujours dans la même idée de doper la consommation pour ainsi penser pouvoir soutenir l’activité économique du pays.

Parce que la consommation des Français représente plus de la moitié du produit intérieur brut du pays, il est important de ne pas la négliger au risque de voir un retour de la récession. Mais le hic est que la consommation des ménages fait la grimace!!!(depuis la crise des subprimes)
Soyons objectif, seul les secteur d’activité qui sont des besoins indispensables au quotidien pour un individu ne sont pas stoppés. Prenons l’exemple du textile, nous sommes obligés de s’habiller au quotidien alors nous continuons à acheter, cependant à un rythme moins soutenu quand période de croissance et surtout nous sélectionnons rapport qualité/prix, les achats sont beaucoup plus réfléchis et moins impulsifs.

Alors bien évidemment augmenter les impôts comme celui sur le revenu est une idée totalement bête, ou encore taxer les plus riches est absurde…
Le problème est toujours le même, comment consommer quand le pouvoir d’achat est sectionné par les hausses d’impôts que prévoit notre gouvernement? S’orienter vers les grosses entreprises pour les taxer ne fera que les faire furie vers d’autre horizons, ce qui réduit les rentrées d’argent et augmente les licenciements donc le chômage aussi…

Nouveau: visitez le site du rachat de crédits excellia finance