2013-01-11 005Une autre semaine tire à sa fin, au pays des gougounes. Une semaine teintée de soleil comme depuis notre arrivée il y a maintenant onze semaines. On peut facilement compter sur les doigts des deux mains, les périodes de pluie; jamais de journée complète, seulement des épisodes épars. Si décembre nous a fait vivre quelques nuits froides, janvier surpasse les attentes par sa chaleur et ses nuits plus que confortables. Du rarement vu !

Beau temps également pour donner un coup de main à l’ami Benoît et sa corvée de peinture. Avec Gilles, le dynamique trio a eu tôt fait de repeindre le passage, la cuisine et le salon en deux bonnes journées, agrémentées par la voix de velours de Benoît, qui puisait à travers son répertoire d’une autre époque, pour égayer l’atmosphère. Mais l’important est que la Madame Linda est contente du résultat. Histoire d’échanger nos compétences, Benoît s’est amené chez-nous pour faire un peu de plomberie et d’électricité. À le voir ramper sous la maison, il devait être un reptile dans une autre vie.

Ce vendredi marquait notre première visite à la plage cette saison. Vous me direz qu’on en a mis du temps mais voilà, on est occupé. Même pas le temps d’avoir des mauvaises pensées. Avec Lise et Gilles, Louise et moi prenions le chemin de Fort Myers Beach, pour initier Carole et Marcel à l’air salin de la Floride sous les 30°C et du soleil à faire rougir rapidement les peaux blanches nordiques. Un peu de crème solaire et voilà qu’on se laisse caresser par la légère brise du large. Avec nos condos bien piqués dans le sable, on a dû répondre une bonne demie douzaine de fois aux gens qui voulaient savoir où nous nous étions procurés pareils abris solaires. La journée a été tellement éprouvante que le soir venu, point besoin de berceuse pour s’endormir. La tête déposée doucement sur l’oreiller, Morphée nous entourait de ses bras envoutants. C’est épuisant le grand air !

Le camping s’anime de plus en plus et les Pool Party font rage avec leur bouffe à prix dérisoires. De nouveaux propriétaires québécois, dont ne soupçonnait même pas l’intérêt, investissent une partie de leurs économies dans l’achat de maisons mobiles et profitent des bas prix. C’est le Home Depot du coin qui fait des affaires d’or parce que, qui dit nouvelle maison dit rénovation. C’est la tendance chez nos compatriotes. L’effet boule de neige des dernières années fait en sorte que la communauté de propriétaires canadiens frôle les 80.

Louise, toujours assidue de bingo, s’est enrichie d’un intéressant trois dollars cette semaine, portant ses gains à 94$. Plus chanceuse, Lise a déjà dépassée les 100$ en moins de temps. Depuis le début de janvier, l’arrivée d’une meute de Snowbirds a fait bondir la participation aux soirées de bingo au point où la table de Louise est de plus en plus remplie. Avec Solange qui vient d’arriver, ça va placoter pas à peu près dès lundi soir.

Pendant ce temps, je tue le temps en m’adonnant aux sports extrêmes du coin; le billard et la pétanque. Justement à ce chapitre, un premier tournoi se déroulera le 21 janvier. Pour le billard, avec quelques adeptes d’ici, je tente ma chance au tournoi régional, Seniors Games, qui se tiendra le 10 février prochain, au Diamond Billiard de Cape Coral, ouvert aux 55 ans et plus. Bah ! Pourquoi pas ! Je me suis laissé dire que l’événement était populaire et amical. On verra bien.