Avec la crise on tombe toujours,  Au coin du Comptoir, sur des informations bizarres, incongrues et souvent incompréhensibles. Que l’on ne nous accuse pas de gauchisme primaire car ce sont simplement des constatations chiffrées rencontrées un peu au hasard de nos lectures.

L’exemple ici nous a semblé paradoxal. Il s’agit de l’évolution de la pauvreté dans deux pays qui sont à l’extrême des critères économiques en Europe : la Grèce et l’Allemagne.

La logique voudrait que plus un pays devient riche, plus son économie est florissante, plus elle sert de modèle et moins on y trouve de pauvres. A l’inverse, un pays endetté à mort avec une croissance en baisse depuis plusieurs années, qui met en oeuvre la rigueur qui consiste à diminuer les salaires, les pensions, où l’état ne fait plus de travaux dans le pays, devrait voir le nombre de ses pauvres exploser.

Et bien non !!

Ci-dessous l’évolution de la pauvreté en Allemagne, le modèle des modèles, pays sur lequel nous devons copier. L’ Allemagne flambe au box office des pays exportateurs, sert d’exemple à toute l’Europe…

pauvreté Allemagne

source Index Mundi

Surprise !! Depuis 2001 où la pauvreté était de 11 % de la population, le pays qui devient de plus en plus riche voit monter ce pourcentage à 15,5 % . Étonnant non ?

Ci-dessous, le mauvais élève. Oui, 20,1 % de la population est sous le seuil de pauvreté, c’est pas brillant ! Mais si on lit un peu plus attentivement, (ben oui ! il n’y a pas que le titre qui compte ) on remarque une chose étonnante…

source le JDD

source le JDD

Oui ! Vous avez bien lu … Alors que les allemands ont vu leur pourcentage de pauvres passer de 11 % à 15,5 % entre 2001 et 2010, ce pourcentage n’a augmenté en Grèce que de 0,1 % pour la période 2000-2010 !!!

C’est incroyable ! Dans ce système de néolibéralisme mondialisé, plus un pays devient riche plus grand est le nombre de ses pauvres. Quand nous disons Au Coin du Comptoir que le Monde marche sur la tête depuis que les financiers sont à la barre, nous somme encore en dessous de la réalité.

Mes collègues de comptoir sont tous d’accord sur la formule Allemande  :

plus le PIB augmente, plus le pourcentage de pauvres augmente

Ratio =  Augmentation %  PIB / % seuil de pauvreté

% PIB Allemand [2001-2010] / % seuil de pauvreté Allemand

4,6 % / 4,5 %

Ratio = ±  1

    On traduit pour les nuls en math, quand le produit intérieur brut augmente de 1 point le pourcentage de pauvres par rapport à la population totale augmente également de 1 point. [ Données PIB de la Banque mondiale ]

pauvre politique riches

Comme la croissance du PIB de la France a été nulle en 2012, nous sommes soulagés et nous espérons pour les pauvres que cette formule s’applique également chez nous puisque les experts nous disent de tout copier sur nos cousins germaniques…