Bon alors j ai toujours trouve cette expression, adage….sans aucun sens, car pour moi jusqu a present, tout ce qui ne tue pas, ne tue pas. point. Mais voila la vie et ses adversities tentent de me prouver que finalement, cette expression elle est pas si con! elle pourrait meme avoir un sens. Depuis que je suis en Thailande, seule (fait non negligeable ;) )J ai l impression qu une force superieure me met des batons dans les roues, on essaye de me faire lacher le radeau, de me faire comprendre que c’etait une erreur que cette nouvelle aventure, pour faire court, de me demoraliser, mission parfois pratiquement accomplie par ailleurs. Mais voila, c’etait sans compter cet esprit de contradiction, et cette optimisme, et oui je me surprend a etre optimiste, qui l eut cru. Et bien, toutes ses epruves, qui sont de petites batailles personnelles, je suis persuadee qu elles ont un sens, une raison, je ne la connais pas, je ne la cherche meme pas. Mais croire que l on me complique la vie pour rien, et bien je refuse! Non j ai pas fait ca pour rien, fait ca, c est detruire le chateau de carte que je m etais lentement construit, que j avais laisse la vie me construire.
C’est mon combat a moi. Partir loin, seule, me retrouver, reapprendre a decouvrir, reapprendre a apprendre aussi, baisser sa garde, faire des efforts, donner une chance, se donner une chance. C est ma petite guerre. Moi contre le monde? non, peut etre plus moi contre mon monde, mes idees, mes prejudges, mes valeurs…on remet les compteurs a zero. Je sais que je gagnerai, mais l important c est le chemin parcouru, finalement, il n y a pas de finalite.
Le pire (c est a dire le mieux) c est que je ne m en veux pas, de rien. Je fais ce que je peux, du mieux que je peux, je ne triche pas, je suis moi mais un moi plus posée, reflechie, avec ma fragilité qui est ici ma solitude. Alors, bon, je rencontre des gens, je sais qu ils me trouvent sympas, mais ils ont deja leur petit monde, et n’ont pas besoin que j’en fasse parti. Tant pis pour eux! Trop de concessions tue les concessions. J arrive a me dire que je suis une bonne personne. Il faut juste que je trouve mes moitiés, car moi cette ile, je l aime de plus en plus et je ne compte pas en partir. C’ est en ca que mes petits malheurs ne me tuent pas mais me rendent plus forte!