Bon comme on a tous survécu, ou presque, à la fin du monde la nuit dernière, voilà l’explication des réseaux de cette belle et grande banque d’affaire américaine… sur un ton assez fou ! Un bon début pour commencer à réfléchir à qui tire vraiment les ficelles je trouve.