1. Ceux qui pensent que la croissance économique vient de la « création destructrice », chère à Schumpeter, qui n’est rien d’autre qu’une forme de sélection naturelle. Pour ceux la, la croissance vient de la conjonction d’une classe d’entrepreneurs, d’un système juridique stable, de la reconnaissance du Droit de propriété et d’un système financier concurrentiel et bien réglementé. (Définition due à Schumpeter).
  2. Ceux qui pensent qu’un Dieu bienfaisant (l’Etat) est à l’origine de la croissance, et que le rôle de ce Dieu-Etat est de déléguer tous ses pouvoirs aux oints du Seigneur qui savent parler en son nom et interpréter la Volonté du Tout Puissant puisqu’ils en sont les grands Prêtres, le but étant que l’idole PIB ne baisse jamais

la suite sur l’Institut des Libertés. Charles Gave